Débat proposé par Addoc

L’humour est une forme très rare dans le cinéma du réel.

Si toute démarche documentaire implique une mise à distance du réel, qu’en est il lorsque le sujet filmé est particulièrement sérieux, grave même, et que l’humour est  au centre du traitement et du ton élaborés par le réalisateur ?  Le choix de l’humour est souvent risqué : le ressort comique est bien souvent provoqué par le fait que le réalisateur ose se mettre en scène et n’hésite pas à se tourner lui-même en dérision ou bien ses proches.

À travers trois exemples, nous analyserons trois façons de pratiquer l’humour dans le cinéma documentaire.

En présence de :

  • Etienne Chaillou et Mathias Théry, réalisateurs de La sociologue et l’ourson,
  • Mehran Tamadon, réalisateur de Iranien,
  • Anne Paschetta, scénariste de La Vierge, les Coptes et Moi.

Débat à partir d’extraits de films, préparé et animé par Alima Arouali, Anne Faisandier, Mika Gianotti et Simon Desjobert.

nounours
La sociologue et l’ourson, d’Etienne Chaillou et Mathias Théry
IRANIEN
Iranien, de Mehran Tamadon
La Vierge, les Coptes et moi, de Namir Abdel Messeeh

Samedi 19 mars de 12h à 14h30 – Entrée libre
Petite salle niveau -1 du Centre Pompidou
Place Georges Pompidou
Paris 4e

Vous pouvez voir l’intégralité du débat filmé par les étudiantes de l’INA sup sur le site du Cinéma du Réel

http://www.cinemadureel.org/2016/03/24/debat-addoc-humour-dans-le-cinema-documentaire/